Quelqu’un pour qui tricoter

14 06 2016

Le groupe des fans de Gilles Legardinier auquel je participe organise un LOGO RALLYE. Pas moins de 54 mots empruntés aux titres ou aux textes des derniers romans.

Pas d’obligation à utiliser les 54 mots bien sûrs. J’en ai utilisé pas mal cependant… Les mots imposés sont en majuscules.

QUELQU’UN POUR QUI TRICOTER

  • Non, je n’irai pas à EDIMBOURG chez la vieille CELINE ! Un vrai MAJORDOME, en plus elle pique ! s’écrie le CHAT.

Les bras croisés sur poitrine il boude. MARIE n’avait pas imaginé avec quelques bouts de laine donner vie à un chat DEJANTE, de laine mais DEJANTE tout de même. Quelle FOLIE !

Depuis son départ à la retraite, l’ancienne INFIRMIERE s’ennuyait dans son grand APPARTEMENT. Elle avait commencé par le redécorer. Exit le papier peint désuet aux ANGES dorés du séjour, les BALLONS ROUGES de la chambre d’enfant. Une fois L’APPAREMENT rénové avec CHALEUR, l’ennui était revenu.

Puis un COUPLE qui attendait un bébé avait emménagé juste au dessus. Ses ENFANTS ayant grandi, MARIE avait relégué sans REGRETS ses aiguilles à tricoter au fond d’un tiroir. Elle les ressortit avec un évident plaisir, presque des RETROUVAILLES. Elle avait à nouveau QUELQU’UN pour qui tricoter.

Du plus profond de son imagination avaient émergé sous ses doigts des petits bouts de jersey rayés et multicolores, qui une fois les fils arrêtés, les morceaux assemblés et rembourrés donnèrent un doudou unique pour un bébé CHARMANT. Elle préféra attendre encore quelques jours avant de l’offrir à la petite LEA qui venait de naître. Elle lui trouvait un je ne sais quoi d’ HUMANITE. Sur la PLANCHE de bois flotté, devenue étagère le doudou trônait à côté d’un KANGOUROU en papier mâché et d’un LAPIN ROSE en céramique. MARIE a toujours eu de drôles de goûts, un UNIVERS bien à elle. Par exemple, de ses CASSEROLES ont surgit pour sa FAMILLE ou ses AMIES quantité de ses fameux GATEAUX AU CITRON et aux bonbons PETILLANTS. Pas RATES, juste surprenants, leur vrai VALEUR tenait au fait qu’il étaient réalisés par AMITIE avec GENEROSITE.

Je te GLOBICHE avait-elle dit un soir au CHAT de laine. Que se passa-t-il durant la NUIT, toujours est-il qu’au matin, il avait croisé les jambes. MARIE ne s’en aperçut pas SPONTANEMENT. Puis il lui semblât être suivie du regard, une impression fugace. J’ai les neurones complètement CRAMES pensa-t-elle. DEMAIN, J’ARRETE les romans policiers et le PARACETAMOL.

  • Tu me donnes quand à LEA ?

Marie sursauta. QUELQU’UN avait parlé. Elle regarda par la fenêtre, juste la branche de l’ ARBRE qui gratte la vitre. A la porte, personne.

  • Tu me donnes quand à LEA ?

L’EMOTION passée, elle dût se rendre à l’évidence, le CHAT de laine l’interpellait.

  • Tu parles ?
  • Et alors ? Cela t’étonne.
  • Un peu tout de même. La SITUATION n’est pas banale.

Au fil des jours, entre FOUS RIRES et LARMES un dialogue s’instaura entre MARIE et son CHAT de laine. Plus question donner ce PROTOTYPE à la PERSONNALITE affirmée au bébé des voisins.

  • Désormais j’aimerais que tu m’appelles ANDREW, Doudou c’est naze.
  • Et pourquoi pas MEPHITSTO, je suis SCIEE, tu MANQUES totalement d’ HUMILITE, je continuerai de te nommer Doudou.

Doudou bouda une fois de plus et en incorrigible bavard relança la discussion.

  • Qu’est que tu fais ?
  • Je tricote
  • Je le vois bien, c’est quoi ? C’est pour un DEGUISEMENT ?
  • C’est une ECHARPE.
  • Pour qui ?
  • Pour toi, ANDREW.
  • N’empêche, j’irai pas à EDIMBOURG DEMAIN.

Avoir quelqu’un pour qui tricoter ce n’est pas seulement de l’ AMOUR à donner, c’est avoir QUELQU’UN pour le recevoir.

Vous l’avez reconnu ?

doudou chat boudeur

Sylvie Andreini


Actions

Informations





Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 603 articles | blog Gratuit | Abus?